Détails

Blancpain Endurance Series

Manche 3 : 1000 km Circuit Paul Ricard (20 juin 2015)

1.000 km de pur bonheur !!

Cette troisième manche de la Blancpain Endurance Series restera une expérience unique pour Morgan Moullin-Traffort qui a pu partager avec ses équipiers une course passionnante à bien des égards. En terminant à la 7ème place du scratch, l’heure n’est pas aux regrets même si le Top 5, voire le podium, était à portée de roue. Avec Tristan Vautier et Alessandro Pier-Guidi, Morgan Moullin-Traffort a vécu un week-end exceptionnel où compétition, esprit d’équipe et plaisir de piloter se sont conjugués à merveille. En attendant de rejoindre le championnat de France GT FFSA, le Toulousain revient sur cette parenthèse enchantée…

BLANCPAIN ENDURANCE SERIE

Un week-end de juin dans le Var, sous le soleil et sur un des plus beaux circuits d’Europe, Morgan Moullin-Traffort a largement apprécié cette troisième manche de la Blancpain Endurance Series.

« J’ai beaucoup apprécié de travailler à nouveau avec Tristan et avec Alessandro Pier-Guidi, que je ne connaissais pas. Alessandro connaît particulièrement bien la Ferrari et son arrivée dans l’équipe m’a beaucoup motivé. Nous souhaitions voir où nous positionner par rapport à la concurrence et je dois bien avouer que ce week-end avec les Pros était exceptionnel. Nous ne nous sommes pas posés beaucoup de questions, nous savions ce que nous avions à faire et nous l’avons fait dans une atmosphère très calme et très posée. Seule la voiture comptait et c’était à elle qu’il fallait consacrer du temps.
L’ambiance s’est fait très professionnelle et tout à la fois très sereine. Tristan et Alessandro ont été au top bien sûr, mais c’est à l’équipe que je souhaite tirer un grand coup de chapeau. Durant tout le week-end et malgré la difficulté de la tâche, l’équipe a fait un travail extraordinaire notamment au niveau des ravitaillements. Je souhaite leur dire, comme à Jérôme, un grand merci. »

20150620234858-8e8429db

Les essais qualificatifs se sont globalement bien déroulés. Pour la course, il est décidé que Morgan assurerait le premier relais. Malgré la chaleur qui se révèle rapidement handicapante, le Toulousain fait preuve de beaucoup de lucidité malgré deux départs successifs…

« Nous avons eu droit à deux départs… Sur le premier, en partant 20ème, je me suis retrouvé au 10ème rang mais à mi ligne droite du Mistral, tout est à refaire avec l’annonce d’un deuxième départ. Cette fois, j’attaque à l’extérieur et à la fin du premier tour, je suis à la 8ème place. Je conserve cette position une bonne vingtaine de minutes mais je sens que l’arrière se dégrade. La pression de mon pneu arrière droit indique 700g … Pas difficile de comprendre que je suis en crevaison lente. Je repasse par les stands où les quatre pneus sont changés et où le plein en carburant est effectué. Cet incident vient perturber la stratégie établie avant le départ. Malgré la grosse chaleur dans la voiture, je parviens à me concentrer pour garder un bon rythme tout en regagnant des places au fil des tours. Finalement, je me suis habitué aux pneus Pirelli pour en tirer le meilleur parti. Après 1h45 dans la voiture, j’ai passé le volant à Alessandro qui a fait un relais de folie puis ce fut au tour de Tristan d’assurer un très gros rythme.
Je dois dire que tout s’est enchainé de façon « facile », nous n’avons pas connu d’incident mécanique et la stratégie était excellente. Etre au contact de pilotes de ce niveau fut très positif et j’ai beaucoup appris grâce à eux. Bien sûr, refaire la course avec des « si » est un exercice facile mais très franchement, sans les deux crevaisons, nous nous serions classés dans le Top 4, derrière les teams officiels. Malgré tout, nous terminons première Ferrari en Pro-Cup ! »

Désormais, cap sur le Val de Vienne et le championnat de France GT FFSA pour sa quatrième manche les 4 et 5 juillets prochains.

« Le Vigeant est un tracé très technique mais ce n’est pas mon circuit préféré. Malgré tout, j’ai toujours eu des résultats corrects là-bas. Nous devrons marquer de gros points pour rester dans la course au titre mais la chaleur ne devrait pas nous faciliter la tâche. Nous verrons bien ce que ces deux courses nous réservent. »

Infos

http://www.morganmoullintraffort.com/iw-courses/blancpain-endurance-series-circuit-paul-ricard/

BLANCPAIN ENDURANCE SERIES - Circuit Paul Ricard

Blancpain Endurance Series Manche 3 : 1000 km Circuit Paul Ricard (20 juin 2015) 1.000 km de pur bonheur !! Cette troisiè...

Voir