Détails

Championnat de France FFSA GT

Manche 3 : Spa-Francorchamps (6/7 juin 2015)

Un podium qui fait du bien !

Sur un circuit qu’il affectionne et qui a très souvent voulu lui sourire, Morgan Moullin-Traffort a renoué ce week-end à Spa avec les joies du podium. En effet, sur le fameux toboggan ardennais, le pilote toulousain est passé à un souffle de la victoire. Mais après les déconvenues de la manche sarthoise, cette troisième étape du championnat de France GT a permis de reprendre quelques précieux points. Désormais au quatrième rang provisoire du championnat, Morgan et ses équipiers, Philippe Giauque et Jean-Luc Beaubelique, se sont remis dans la course au titre. Malgré une nouvelle Balance des Performances (BoP) et des pneumatiques récalcitrants, le bilan du week-end est plutôt positif..

2015_GT_03_Spa_Essais_201

Circuit atypique s’il en est, Spa-Francorchamps n’est pas un tracé facile et encore moins monotone. Justement, Morgan Moullin-Traffort n’aime pas la facilité et c’est peut-être pour cela que ce circuit au cœur des Ardennes belges lui va si bien.
Pour corser encore un peu plus cette excursion du championnat de France FFSA GT hors de l’hexagone, la Balance des Performances (BoP) des Ferrari s’est trouvée légèrement modifiée. Des modifications qui ont provoqué quelques changements notables, notamment sur le comportement des autos.

« La nouvelle BoP a compliqué le comportement de la voiture en la rendant nettement plus difficile à piloter, aussi bien pour les pros que pour les gentlemen. Nous avons travaillé dur pour essayer de trouver un équilibre satisfaisant et durant les qualifications, un petit miracle s’est produit en terminant à 1/10ème de la pole, soit en 3ème position de la deuxième séance de qualifications déterminant la grille de départ de la seconde course. Quant à mes équipiers, coup de chapeau avec le 4ème chrono combiné de la première séance déterminant la grille de départ de la course de samedi. A noter la bonne performance de Jean-Luc (Beaubelique) qui signait au passage le meilleur chrono des pilotes Bronze. »

La première course aurait pu se terminer sur un bon résultat mais le sort en a décidé autrement.
« La Direction de Course s’est montrée particulièrement pointilleuse sur ce meeting et nous avons pu en faire les frais. Alors que Philippe Giauque était en bagarre avec David Hallyday, il a écopé d’un drive through pour non respect de la ligne de course. Ce passage obligatoire par les stands nous a coûté entre 25 et 30 secondes. Alors que la 4ème place était à notre portée, nous avons du nous contenter de la 7ème. »

Le lendemain, Morgan assure le premier relais et réussit dès les premiers hectomètres un envol parfait.

2015_GT_03_Spa_C1_10« Je suis parti de la deuxième ligne mais en arrivant en bas du Raidillon, j’ai tout donné et je suis passé devant les deux Audi parties devant moi. En prenant les choses en main, j’ai tenté de forcer un peu le rythme. Les deux Audi ont suivi la cadence mais l’écart avec le 4ème s’est très rapidement creusé. Jean-Luc a ensuite repris le volant et s’est attaché à faire le job malgré la pression. Quand Philippe s’est installé dans le cockpit pour le dernier tiers de course, nous étions deuxièmes. Jusqu’au bout, il s’est battu et est revenu très près de la Porsche de tête mais préférant assurer des points plutôt que tout hypothéquer, nous terminons sur la deuxième marche du podium.

« Après notre série noire du Mans, nous marquons des points au terme des deux courses, ce qui fait beaucoup de bien et notamment au niveau moral. Nous sommes désormais quatrièmes du classement provisoire du championnat, ce qui signifie que nous sommes toujours dans le coup. Le week-end a été positif malgré des changements assez perturbants comme avec la BoP ou encore les soucis que nous avons pu rencontrer avec les pneumatiques. Mais j’ai pris, comme toujours, beaucoup de plaisir à rouler à Spa. »

Pour Morgan, la prochaine course, la troisième manche de la Blancpain Endurance Series, les 19 et 20 juin sur le circuit Paul Ricard, sera un peu particulière. En effet, en plus du fait que cette course se déroulera sur une distance de 1000 km, il y a aura du changement côté équipage et catégorie. A titre exceptionnel, le Team AKKA-ASP engagera en effet une voiture en catégorie Pro. Cette voiture sera pilotée par Tristan Vautier, Morgan Moullin-Traffort et le pilote italien Alessandro Pier Guidi, spécialiste de la Ferrari 458 Italia.
Côté GT Tour, il faudra attendre les 3 et 4 juillet et le circuit du Val de Vienne pour suivre la quatrième étape du championnat de France GT.

Infos

http://www.morganmoullintraffort.com/iw-courses/champion-de-france-gt-ffsa-a-spa-un-podium-qui-fait-du-bien/

Champion de France GT FFSA : A Spa, un podium qui fait du bien !

Championnat de France FFSA GT Manche 3 : Spa-Francorchamps (6/7 juin 2015) Un podium qui fait du bien ! Sur ...

Voir